Le Recueillement

Les Transports

Actuellement près de 80% des personnes décèdent dans un établissement de santé. Une fois le décès constaté, la famille a le choix de faire transférer le défunt :


► soit à son domicile ou au domicile d’un des membres de la famille (hypothèse peu fréquente).


► soit vers la chambre mortuaire de l’établissement de santé où a eu lieu le décès si ce dernier possède cet équipement.


►soit vers une chambre funéraire d’un opérateur funéraire.

La chambre mortuaire a pour vocation de recevoir, avant l’inhumation ou la crémation, le corps des personnes décédées au sein de l’établissement de santé qui gère la chambre mortuaire.

Les établissements de santé publics ou privés doivent disposer au moins d’une chambre mortuaire dès lors qu’ils enregistrent un nombre moyen annuel de décès au moins égal à « deux cents».

 

La chambre mortuaire est donc située au sein des établissements de santé et gérée par eux.

Feuille de palmier dessin décoratif WEBER Pompes Funèbres METZ

Par exemple, les hôpitaux suivants sont munis d’une chambre mortuaire : le CHR Mercy, la clinique Claude Bernard, l’HIA Legouest et bientôt l’hôpital Robert Schuman.

 

Le dépôt et le séjour à la chambre mortuaire du corps d’une personne qui y est décédée sont gratuits pendant les trois premiers jours suivant le décès.

 

Par ailleurs, la chambre mortuaire peut, accessoirement, recevoir, à titre onéreux, les corps des personnes décédées hors de ces établissements en cas d’absence de chambre funéraire à sa proximité.

Même si l’établissement de santé possède une chambre mortuaire vous pouvez demander, pour des raisons de proximité par rapport à votre domicile ou pour des raisons liées aux facilités de visite, que le corps soit transféré dans une chambre funéraire (payante) de votre choix.

Dans la pratique, les hôpitaux s’assurent que le défunt quitte la chambre d’hôpital dans des délais courts et, pour ce faire, contactent immédiatement la famille pour l’informer du décès. Il lui est alors demandé si elle désire que le corps soit transféré à la chambre mortuaire de l’hôpital, qui est gratuite, ou vers une chambre funéraire payante.

La chambre funéraire a également pour objet de recevoir, avant l’inhumation ou la crémation, le corps des personnes décédées. La chambre funéraire appartient et est gérée par des opérateurs funéraires publics ou privés.

 

Les frais de transfert et de séjour en chambre funéraire sont à la charge financière des familles, sauf dans le cas, assez rare, où un établissement de santé ne dispose pas de chambre mortuaire et où son directeur n’a pas pu joindre la famille dans un délai de 10 heures après le décès et a donc, lui-même, sans consulter la famille, demandé le transfert.

Le décès à domicile

Voici quelques conseils à suivre si une personne décède à son domicile

Appeler soit votre médecin, soit les services du SAMU ou du SMUR :

le 15 ou le 112 (numéro d'urgence européen)

Se faire remettre le certificat constatant le décès

Nous appeler au 03 87 38 11 20 pour qu’une équipe vienne prendre en charge le corps du défunt si vous avez choisi de ne pas le garder à domicile.

 

Nous le transférerons vers notre chambre funéraire, 25 rue Lothaire à Metz, ou tout autre chambre funéraire à votre convenance où vous pourrez vous recueillir en salon auprès de votre défunt.

Fleur dessin décorative WEBER Pompes Funèbres METZ
Fleur dessin décorative WEBER Pompes Funèbres METZ

Si vous décidez de garder le défunt à domicile, vous pouvez nous louer du matériel réfrigérant.

 

Nous vous l’apportons et nous occupons d’installer le défunt.

Vous pourrez ainsi le veiller chez vous. Dans la pratique, cette option est rarement choisie par les familles mais elle peut être appréciée.

 

Dans ce cas de figure, nous vous conseillons de couper le chauffage de la pièce, de fermer les volets et fenêtres afin d’éviter les courant d’air et de fermer la porte.

 

Vous pouvez également allumer quelques bougies tout en veillant à prendre toutes les précautions de sécurité liées au risque d’incendie. Cela permet de réduire le taux d’oxygène ambiant et de désodoriser.

La présentation

du défunt