La Cérémonie

La cérémonie est le moment de l’hommage au défunt. En fonction des croyances religieuses ou non, les pratiques sont différentes.

Voici un éventail non-exhaustif des différentes manières de procéder selon les cultes principaux :

Feuille de palmier dessin décoratif WEBER Pompes Funèbres METZ

Le culte Catholique

Selon cette tradition, la célébration des funérailles est un moment d’hommage et de recueillement pour le défunt. Ce n’est pas un sacrement, donc elles ne sont pas nécessairement célébrées par un prêtre ou un diacre, mais aussi par des laïcs mandatés par l’évêque du diocèse.

Elles se déroulent selon un rituel codifié où la famille peut choisir les textes bibliques lus et les cantiques qui seront chantés. Il peut être demandé le passage d’une musique ou chanson profane avec l’autorisation expresse du célébrant.

 

Pour rappel, la crémation n’est plus interdite par l’Eglise depuis 1963 (concile de Vatican II).

Obsèques protestantes

Le culte Protestant

Dans cette tradition, la célébration des funérailles est un moment de réconfort et d’union de prières pour les vivants rassemblés dans le temple. Le choix des textes et des musiques se fait en concertation avec le pasteur.

Pour rappel, la crémation est autorisée depuis la fin du XIXe siècle.

Le culte Orthodoxe

Pour cette tradition, la célébration des funérailles est celle du pardon des péchés du défunt pour lui permettre d’accéder à la Vie Eternelle. Celle-ci est très codifiée et laisse peu de place à l’improvisation.

 

Pour rappel, la crémation est fortement déconseillée et n’est autorisée en Grèce que depuis 2006.

Obsèques orthodoxes

Le culte Israélite

La célébration des funérailles est un rituel de pardon et de purification, autant pour le défunt que pour sa famille. La toilette et l’inhumation doivent se faire dans un délai très court, si possible 24 à 48h. Les soins de conservation et la crémation sont interdits.

Le culte Musulman

La célébration des funérailles est un rituel de purification du défunt. La toilette peut être effectuée par la famille accompagnée par une personne expérimentée. Après celle-ci, il est procédé à la mise en bière et la fermeture du cercueil immédiatement, par des musulmans uniquement. Selon les cas, la prière a lieu à la mosquée au milieu du jour avant l’inhumation au cimetière et l’ensevelissement du cercueil. Les soins de conservation et la crémation sont interdits.

image
enterrement-bouddhiste

Le culte Bouddhiste

Selon cette tradition, la célébration des obsèques est un rituel de purification de l’âme, c’est pourquoi la crémation y est privilégiée. Cependant, l’inhumation est autorisée, ainsi que les soins de conservation et le don d’organes. Le but du rituel est de préparer la réincarnation, dans un autre corps défini en fonction du karma, le but ultime étant d’atteindre le nirvana.

La cérémonie Civile

C’est l’option choisie par les personnes qui ne se reconnaissent pas dans une croyance religieuse. Elle est libre dans sa conception et son organisation. Elle peut être dirigée par un membre de la famille ou un maître de cérémonie. Elle s’articule autour de textes et de musiques, de gestes et de moments de recueillement. Elle a pour but de ritualiser le départ du défunt et de permettre à chacun de rendre un hommage personnalisé.

Obsèques civiles
Feuille de palmier dessin décoratif WEBER Pompes Funèbres METZ

Les Fleurs

Naturelles ou artificielles, uniques ou en composition, elles symbolisent l’attachement qui vous lie au défunt, c’est un geste d’hommage qui permet de laisser une trace plus ou moins éphémère auprès de lui. Pour ce faire, nous vous proposons un catalogue varié via notre fleuriste partenaire SAONA. La livraison est assurée dans toutes les chambres funéraires et lieux de cultes de Metz. Nous avons également un large choix de fleurs artificielles en magasin en provenance d’entreprises locales et nationales.

Fleur dessin décorative WEBER Pompes Funèbres METZ
Fleur dessin décorative WEBER Pompes Funèbres METZ